La CAF et la MSA contribuent à l’établissement des GIPA

0

En collaboration avec la Mutualité Sociale Agricole (MSA), la CAF du département de Corrèze participe depuis le 1er octobre dernier à l’établissement de la Garanties contre les Impayés de Pension Alimentaires. En phase d’expérimentation, la GIPA vise à protéger le versement des pensions alimentaires aux parents isolés à la suite d’un divorce. La CAF va donc contribuer à l’accélération du recouvrement des pensions alimentaires non versées dans le département du Corrèze.

Protéger les parents isolés

En 2012, selon des chiffres publiés par le Haut Conseil de la Famille, 37,4 % des débiteurs de pensions alimentaires sont déclarés « hors d’état » c’est-à-dire dans l’incapacité de verser une pension alimentaire qui leur est pourtant demandée. Afin d’accélérer le paiement de ces pensions alimentaire, la CAF de Corrèze participera activement au recouvrement de ces pensions alimentaires. L’institution contribuera également aux versements d’une avance aux victimes de ces retards de paiement aux parents victimes.

actualites-caf

Une réponse aux nombreuses critiques

Avec cette mesure, la CAF montre certainement un geste fort pour pallier les critiques qu’elle subit de la part de plusieurs organisations. La CAF est en effet accusée par certains de protéger les débiteurs en défaut de paiement de pensions alimentaires en les offrant le statut « hors d’état ».

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

Laisser un commentaire