Vente Privée : une stratégie tournée vers l’Europe pour vente-privee.com ?

0

L’enseigne Vente Privée se retire des États-Unis après trois ans d’expérience américaine qui se sont donc soldée par un échec. Son cofondateur, Jacques-Antoine Granjon, touché par une certaine amertume à l’annonce du retirement des États-Unis, ne baisse cependant pas les bras et compte bien se tourner vers l’Europe. Le vieux continent possède en effet un potentiel important que l’enseigne Vente Privée compte bien exploiter dans les 10 ans à venir.

50 millions de clients d’ici 10 ans

Vente Privée veut passer d’un nombre de clients de 20 millions pour cette année 2014 à 50 millions dans 10 ans. Pour trouver un tel nombre d’acheteurs, l’enseigne puisera en Europe. Pour le moment Vente Privée est implantée dans seulement 8 pays européens. On peut donc déjà s’attendre à une large extension dans le vieux continent dans les années à venir. De plus, le concept de vente en ligne à petit prix est vraisemblablement mieux accueilli en Europe qu’aux USA.

vente-privee-logo

L’Europe représente un quart de l’activité

Pour le moment, les ventes européennes ne représentent que le quart de l’activité de Vente Privée. La France reste donc le marché le plus performant pour l’enseigne qui compte bien changer les choses d’ici quelques années.

 

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

Laisser un commentaire